L’épouvantail de la dette !

On parle beaucoup de dette ces derniers temps…

station epurationMais de quelle dette parle-t-on ? 
-De celle des USA ou du Japon qui sont les pays les plus endettés au monde. Pourtant is sont aussi les premières puissances technologiques ?
-De celle de la France qui depuis plus de 35 ans vote des budgets en déséquilibre et qui s’engage aujourd’hui dans une politique de réduction des déficits qui tue la croissance et fait monter le chômage ?
-De celle de la Grèce, résultat de la corruption et de l’évasion fiscale jamais vraiment combattues par les oligarchies de droite et de gauche qui ont dirigé le pays ?

Ces derniers temps on parlait de la dette de l’Agglo : un demi Milliard, bigre ! Et le FN et le PC à l’unisson d’avancer le spectre d’une faillite annoncée !

A y regarder de plus prés que voit on ?
-170 M€ pour l’eau et l’assainissement qui sont remboursés par le prix de l’eau.
-110 M€ pour les zones économiques et l’immobilier d’entreprise mais les actifs correspondants sont bien supérieurs à la dette encourue.
En fait seuls 220M€ correspondent à une dette qui pourrait peser sur la fiscalité locale.
Or les taux de la fiscalité locale ont quasiment étés bloqués depuis que l’Agglo existe et son budget de fonctionnement dégage en moyenne un excédent de 10M€ par an ! J’ajoute que la masse salariale a été contenue dans une croissance de l’ordre de 3 % par an malgré l’extension des compétences.

Où est l’épouvantail ?

On pouvait ne pas s’endetter et ne pas mettre à niveau nos équipements, laisser croître les risques d’inondations sur le Manadeil, le Reart ou l’Agly, laisser nos plages disparaître, nos stations d’épuration polluer nos rivières et nos plages etc. On pouvait ne pas investir dans les zones économiques et ne pas soutenir le développement de nos entreprises. On pouvait également pour réduire l’appel à l’emprunt augmenter les impôts locaux qui frappent en priorité les revenus modestes…

On a fait le choix de l’investissement par l’emprunt dans une période de taux historiquement bas pour soutenir l’emploi et bloquer la fiscalité locale. J’ajoute que financer des équipements qui vont profiter à plus d’une génération par l’emprunt plutôt que par l’impôt d’aujourd’hui est juste : on fait ainsi coïncider la charge du remboursement avec la durée d’usage.

tecnosudUne dette ne peut se réduire à une analyse comptable ; elle doit être rapportée aux capacités de remboursement ; elle doit surtout être analysée politiquement c’est-à-dire par rapport à des objectifs de développement économique et de justice sociale.

Le demi-milliard d’euros de dette de l’Agglo, transformée par le FN et le PC en épouvantail, c’est de l’investissement, du développement durable et de l’emploi, c’est ne pas se résigner au déclin et au chômage qui mine notre vivre ensemble.

A tous les populistes bavards et le plus souvent ignares, opposons le courage de l’ambition et le risque d’entreprendre.

6 réflexions sur « L’épouvantail de la dette ! »

  1. Ping : buy drugs
  2. Ping : download

Les commentaires sont fermés.